Rapport de Mission








télécharger 222.99 Kb.
titreRapport de Mission
page9/20
date de publication22.01.2018
taille222.99 Kb.
typeRapport
b.21-bal.com > comptabilité > Rapport
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   20

7Pourquoi s'implanter en Chine ?


Tous les témoignages recueillis au cours de la mission sont concordants et soulignent l'opportunité pour une entreprise de s'implanter en Chine, soit pour répondre à la demande du marché chinois, soit pour accompagner un client dans un développement international et lui offrir ainsi un service global intégré, soit pour produire à moindre coût des produits destinés à l'exportation.

Les témoignages recueillis indiquent qu'une entreprise étrangère devra se fixer comme objectif de réduire de 50% ses coûts de production sur son implantation chinoise, et qu'elle devra prendre en compte des coûts cachés importants liés à l'apprentissage culturel, à la formation des salariés, à une productivité faible, à une qualité de la production insuffisante, etc, …

7.1Pour répondre à la demande du marché chinois


Le marché local est en fort développement et la croissance soutenue sur le long terme. En effet, le gouvernement chinois prévoit une croissance minimum de 7,5 % par an du PIB jusqu'en 2020.

Les grandes entreprises, notamment dans le domaine des transports (aéronautique, automobile, ferroviaire) et de l'énergie (nucléaire, distribution d'énergie) sont déjà fortement implantées sur le marché chinois, en forte croissance.

Les filiales de Schneider et d'AREVA que nous avons rencontrées produisent des biens d'équipements revendus à 95% sur le marché chinois. Malgré le coût élevé des produits fabriqués, ces industriels nous ont indiqué qu'il existe un marché important en Chine pour ce type de produits. En effet, la qualité des produits est reconnue et le prix apparaît comme secondaire au regard des enjeux de sécurité, par exemple pour la fourniture d'équipements électrotechniques de puissance.

Plus généralement, nos interlocuteurs ont insisté sur le fait qu'il existe un marché pour les produits haut de gamme. Ce marché correspond approximativement à 200 millions de chinois.

Une entreprise qui s'introduit sur le marché chinois sera confrontée à une concurrence locale forte. En effet, il se trouvera toujours une entreprise chinoise pour produire à un coût inférieur un produit similaire, mais de qualité non garantie, et qui inondera 80% du marché.

7.2Pour accompagner un client


Toutefois, les donneurs d'ordres industriels rencontrés : Alcatel, Schneider, AREVA, Messier-Dowty ont souligné la difficulté de travailler avec des sous-traitants chinois : recherche du partenaire difficile, certification du sous-traitant coûteuse, relations complexes, manque de fiabilité du sous-traitant dans la durée, risque de disparition du sous-traitant, risque de copie, qualité inégale des produits livrés due à une défaillance du management, etc, …

Schneider et AREVA sont par exemple sont obligées d'importer 40% des composants qui leur sont nécessaires et qu'elles ne parviennent pas à produire sur place en Chine à un niveau de qualité suffisant.

La stratégie des donneurs d'ordres (Alcatel, Schneider, AREVA, Messier-Dowty) est de réduire leurs importations et d'acheter sur place, donc à un coût inférieur aux produits importés, les composants dont ils ont besoin.

Ces donneurs d'ordres seraient intéressés par l'implantation en Chine de sous-traitants européens qu'ils connaissent bien et qui pourraient leur apporter une garantie de qualité dans la durée, à des coûts inférieurs aux coûts des produits importés.

Par conséquent, il existe clairement des opportunités pour les fournisseurs européens qui possèdent une technologie, de s'implanter en Chine aux côtés de leurs clients. Une PME française maîtrisant une technologie ou un savoir-faire pourrait nouer des partenariats avec des entreprises chinoises pour créer une joint-venture ou une filiale à 100%, conjuguant le meilleur des deux mondes (maîtrise technologique française et bas coûts chinois), et être ainsi plus compétitive pour servir le marché chinois, mais aussi des marchés tiers.

Si les donneurs d'ordres rencontrés sont prêts à examiner avec intérêt l'implantation de leurs fournisseurs européens à leurs côtés sur le sol chinois, ils ont toutefois souligné que la décision d'implantation était de la responsabilité du fournisseur, c'est à lui de faire le choix d'une implantation en Chine. Messier-Dowty nous a indiqué avoir été approché par des sous-traitants de SNECMA désireux de s'implanter en Chine.

En ce qui concerne le secteur de l'aéronautique, EADS et Boeing prévoient d'ici 2020, la vente de 1500 hélicoptères, et entre 1600 et 2300 avions de plus de 100 places selon les estimations. Produire localement est également devenu un argument commercial pour toutes les entreprises lancées à l’assaut de ce marché colossal. La vente d'aéronefs sur le marché chinois sera associée à la conclusion par EADS de partenariats avec des fournisseurs implantés en Chine afin d'assurer des compensations à l'achat de ces appareils. L'objectif est que la Chine prenne 10% des partenariats à risque d'Airbus pour le développement des prochains programmes d'avions. A partir de 2004, ses commandes à l’industrie chinoise par Airbus atteindront en moyenne 60 M € par an.

L'implantation à Suzhou de Messier-Dowty s'inscrit dans cette perspective et vise à se préparer à l'explosion des commandes d'aéronefs destinés au marché chinois.

La Chine possède un important complexe militaro-industriel Shenyang Aircraft Corporation proche de Pékin, mais aussi à Chengdu à l'intérieur des terres. Ces sites cherchent à se reconvertir dans le civil assurent déjà de la sous-traitance pour Boeing, Airbus et Bombardier.

Taiwan est certainement un point de passage à considérer pour pénétrer le marché aéronautique chinois et fait l'objet d'accords commerciaux : Parallèlement à l'annonce de la vente de nouveaux appareils à Eva Airways, deuxième compagnie aérienne taiwanaise, Airbus a signé en décembre 2004 un nouvel accord de sous-traitance avec Aerospace Industrial Development Corporation (AIDC), principal groupe industriel du secteur aéronautique taiwanais pour la fabrication de gouvernes de profondeur pour des appareils de la famille A318-A320.

Dans ce contexte, le risque est fort que les sous-traitants français (5000 entreprises pour le secteur aéronautique selon le recensement effectué par l'AFNET) disparaissent au profit de fournisseurs chinois.

Il est à noter le comportement des industriels allemands, japonais ou coréens qui appliquent clairement une préférence nationale et s'implantent en Chine avec leur réseau de fournisseurs nationaux, dans le domaine automobile, on peut citer Volkswagen et ses nombreux équipementiers.
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   20

similaire:

Rapport de Mission iconRapport sur la mission humanitaire exploratoire au Burkina Faso organise...

Rapport de Mission iconRapport de la Mission conduite par
«mini Krach» du printemps; en fait, avec le recul celui-ci apparaît comme un simple ajustement et la croissance de la valeur des...

Rapport de Mission iconRapport de mission
«push pull»; (III) Caractérisation des variétés locales de céréales et légumineuses en vue de l’enregistrement pour le Sud; (IV)...

Rapport de Mission iconRapport de la Mission conduite par
«jeunes pousses» et l’émergence des «Business Angels». Comme tout phénomène brutal une telle croissance ne pouvait se produire "à-coups"...

Rapport de Mission iconNous recherchons des profils «Médecin ou Pharmacien titulaire du...
«Médecin ou Pharmacien titulaire du des de Biologie Médicale (H/F)» dont la mission sera d’assurer la fonction de «Directeur(trice)...

Rapport de Mission iconLettre de mission groupe 3

Rapport de Mission iconIntitulé du poste : Chargé(e) de mission

Rapport de Mission iconRogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège

Rapport de Mission iconRapport de l'Observatoire national de la sécurité des établissements (ons)
«près de la moitié des élèves avoue avoir eu mal au ventre parce qu’ils n’avaient pas pu aller aux toilettes», selon ce rapport

Rapport de Mission iconMission : L’assistant Ménager effectue l’ensemble des tâches nécessaires...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com