Rapport du Comité d’ Evaluation Externe








télécharger 458.39 Kb.
titreRapport du Comité d’ Evaluation Externe
page1/6
date de publication20.11.2017
taille458.39 Kb.
typeRapport
b.21-bal.com > comptabilité > Rapport
  1   2   3   4   5   6
Évaluation des programmes de FMC de

la Société Française de Pathologie
Carrefour Pathologie

20-24 novembre 2006

Maison de la Chimie (Paris)

Rapport



du Comité d’ Evaluation Externe

de la Fédération des Spécialités Médicales

22 novembre 2006

Plan du rapport




I - Composition des comités d’évaluation

II - Méthode d’analyse du comité d’évaluation externe



III - Justification de l’évaluation 
IV - Analyse globale qualitative du rapport d’évaluation interne
V – Résultats de l’évaluation externe


  1. Planification du congrès

  2. Besoins de formation du congrès

  3. Objectifs de formation du congrès

  4. Méthodes et moyen du congrès

  5. Système d’évaluation de la manifestation



VI - Synthèse des recommandations


VII - Annexes


  1. Rapport du comité d’évaluation interne

  2. Chartes et documents



I - Composition des comités

1- Le comité d’évaluation externe (CEE)
Président du CEE: Pr Jacques Barrier (Nantes), interniste, Président de la Fédération des Spécialités Médicales (FSM), membre du Conseil National de FMC (hospitaliers) et du comité national de coordination des CN FMC.

Secrétaire : Dr Jean-Marc Dumeix, anesthésiste hospitalier , Past-Président de la FSM.
Membres :

- Dr Jean-Luc Moreau, chirurgien urologue libéral , AFU

NB : le Pr Paul Hofman, Président du comité scientifique de Carrefour Pathologie et membre du CEI du congrès et le Dr Bettina Fabiani, membre du conseil d’administration de la Société Française de Pathologie (SFP), par ailleurs responsable du site internet de la SFP ont assisté les évaluateurs externes pendant la visite et assuré les contacts avec la Société.

- Mme Sonia Varron, assistante administrative de la FSM a accompagné le CEE.
2- Le comité d’évaluation Interne (CEI) 

- Dr Eric Anger (Conseil de FMC de la spécialité),

- Pr Frédérique Capron (AIP),

- Pr Paul Hofman, Président du comité scientifique de Carrefour Pathologie,

- Pr Jean-Jacques Voigt, Président de la SFP
II - Méthode d’analyse du comité d’évaluation externe
Les membres du CEE ont reçu au préalable le rapport d’évaluation interne ainsi que le programme du congrès. Ce rapport interne très détaillé est en annexe.

Les membres du CEE ont procédé à une visite sur le site  du congrès Carrefour Pathologie qui se tenait à la Maison de la Chimie à Paris du 20 au 24 novembre 2006. La journée du 22 novembre 2006 avait été choisie pour cette visite conjointement par la FSM et la SFP.

Un dîner de travail le 21 au soir a permis la prise de contact entre les évaluateurs externes (J Barrier et JM Dumeix) et quelques responsables du congrès de la SFP : Pr JJ Voigt (Président de la SFP), Pr Jean-François Fléjou (Président du comité d’organisation de Carrefour Pathologie), Pr P Hofman (Président du comité scientifique de Carrefour Pathologie), Dr B Fabiani (site web SFP), Pr C Guettier (Secrétaire Général de la SFP), Pr F Capron (AIP). Ce dîner a permis de clarifier les buts de la visite et les rôles des évaluateurs externes. En particulier, il a été rappelé que les pathologistes qui devaient accompagner les membres du CEE pendant la visite avaient un rôle d’explicitation du fonctionnement de la Société et ne pouvaient avoir la moindre responsabilité dans les analyses et recommandations qui seraient faites.

De multiples informations (annonces, pochettes, éditorial des Annales de Pathologie) prévenaient les participants de la présence d’auditeurs externes. La quasi-totalité des personnes interrogées ont déclaré être informées de l’évaluation et ont montré leur intérêt pour la démarche qualité.
Le CEE a eu à disposition une salle spécifique à proximité pour des échanges internes et procéder à certaines auditions individuelles ou en groupe :

- des responsables de la SFP : le Président (Pr Jean-Jacques Voigt), le Secrétaire Général (Pr Catherine Guettier), et la secrétaire de la SFP ;

- des responsables de Carrefour Pathologie : le Pr Jean-François Fléjou, Président du comité d’organisation et le Pr P Hofman, Président du comité scientifique ;

- de divers membres du comité d’organisation et du comité scientifique cités par ailleurs ;

- du responsable du conseil de formation médicale continue de la spécialité récemment créé (Dr Eric Anger) ;

- de l’Organisateur Professionnel du Congrès BCA (Chef de projet Mr Stéphane Montserrat) ;

- de personnalités diverses, dont un organisateur des histoséminaires qui a précisé les modalités d’organisation de ces sessions ;

- du président de l’association des internes (DES de Pathologie)
Ils ont assisté à 5 sessions au cours de la journée (histoséminaire sur la pathologie des séreuses, session de communications orales, conférence plénière sur les modifications des pratiques des médecins, symposium sur le compte-rendu standardisé, symposium sur les ponctions sous écho-endoscopie digestive). Il y a eu des entretiens avec des orateurs (6 au total dont 1 Belge), dont 1 orateur invité ne faisant pas partie de la spécialité. Il y a eu des rencontres avec de nombreux participants (n=24) à l’occasion des séances ou au cours des pauses : 9 libéraux (dont 1 Suisse), 2 CAC, 7 hospitaliers (dont 4 venant d’un hôpital général), 2 « fellows » canadiennes, 4 exposants. Une fiche commune d’interview avait été conçue par la FSM. Elle avait pour objectif principal de vérifier si les participants avaient le sentiment d’une possibilité d’amélioration de leurs pratiques professionnelles à l’issue de la séance (pertinence du contenu scientifique, de la méthode pédagogique etc). Il n’a pas été possible d’interroger des techniciens car leurs sessions spécifiques de formation avaient eu lieu en début de semaine.

Le CEE a pu examiner l’ensemble des 239 fiches d’évaluation retournées à l’issue de deux sessions (l’histoséminaire sur la pathologie des séreuses ; la session sur les cytoponctions). Dans les deux cas, la grande majorité des participants avait donné un avis.

Les évaluateurs ont constamment reçu un très bon accueil.

Un premier rapport oral a été fait à la direction de la Société le soir même de la visite, de 16 H 30 à 17 H.

III - Justification de l’évaluation 
1- Quelques données générales sur la profession et en conséquence le public cible ont été apportées au CEE :

La terminologie « pathologie » et « pathologiste » a été arrêtée au niveau européen en 2003. Environ 1600 pathologistes sont en exercice en 2005 en France, dont la moitié en secteur libéral. L’exercice de « l’anatomie et cytologie pathologiques » (CNU, conseil de l’Ordre des médecins) a considérablement évolué ces dernières années. L’immunohistochimie, la biologie moléculaire et la réalisation de protocoles macroscopiques et microscopiques complexes ont modifié l’activité des pathologistes. Les progrès de l’informatique et de la technologie (automatisation technique) et l’exigence de l’assurance de qualité ont bouleversé ses pratiques. Ainsi l’hyperspécialisation et le travail en équipe sont devenus une nécessité surtout en secteur public, comme le souligne la multiplicité des clubs de pathologie spécialisée. La place décisionnelle du pathologiste dans la prise en charge d’un patient a été fortement rappelée à différents niveaux notamment dans le Plan Cancer.
2- L’historique de la FMC dans la discipline est présenté dans le rapport du comité d’évaluation interne :

« Née en 1803 Société Anatomique de Paris, puis devenue en 1986 Société Française d’Anatomie Normale et Pathologique , la Société Française de Pathologie (SFP) à partir de 1999 réunit des pathologistes de tout mode d’exercice. Elle est régie comme une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique (Cf les statuts de la SFP en annexe). Elle dispose d’une revue officielle, les Annales de Pathologie (Masson éditeur) et d’un site (http://sfp.meditis.net). Sa vocation est l’étude, la promotion et l’enseignement de l’anatomie et cytologie pathologiques.

La mission de la SFP, société nationale de la spécialité médicale, est de promouvoir l’anatomie et cytologie pathologiques sous tous ses aspects :

  • Formation continue des pathologistes,

  • Information et aide au développement de la recherche médicale en pathologie,

  • Relations avec les Sociétés de Pathologie d’autres pays en particulier européens.

La discipline comporte de nombreuses autres structures ; la SFP est partie prenante dans certaines d’entre elles :

  • Association pour le Développement de l’Informatique en Cytologie et en Anatomie Pathologique (ADICAP)

  • Association Française d’Assurance Qualité en Anatomie et cytologie Pathologiques (AFAQAP)

  • Collège Universitaire français des Pathologistes (CUP)

  • Association nationale des technologistes en anatomie et cytologie pathologiques (ACP France)

  • Académie Internationale de Pathologie (AIP division française)

  • Groupe des Pathologistes des centres de lutte contre le Cancer (GPC)

  • Société Française de Cytologie Clinique

  • Sociétés Française de Neuropathologie

  • Société Française de Foetopathologie

  • Société Française de Gynécopathologie

  • Collège des pathologistes des Hôpitaux Généraux

  • Groupe de coordination des pathologistes français

  • Syndicat national des médecins anatomocytopathologistes français

Il existe de nombreux clubs d’anatomie pathologique spécialisée (club de pathologie thoracique, club de pathologie hématologique, club d'histopathologie digestive et hépatique, club de pathologie urologique, club de pathologie endocrine, club de pathologie rénale, club de pathologie pédiatrique, club de dermatopathologie, club de cytopathologie, club de pathologie infectieuse et tropicale, club de gynécopathologie, club des tissus mous, club de pathologie osseuse, club de pathologie médico-légale). Selon un tour de table pendant le dîner de prise de contact le 21 novembre, le pourcentage de pathologistes ne faisant aucune formation continue avoisinerait 10%, mais chacun admet qu’il s’agit d’une appréciation subjective, et que ce pourcentage est peut-être supérieur.

Comme toutes les spécialités transversales, l’anatomo-pathologie voit émerger des hyperspécialisations. Ces experts sont sollicités dans les sessions de formation en particulier dans les clubs et dans les EPU qu’ils peuvent animer et planifier. Les pathologistes généralistes se tournent volontiers vers les congrès Carrefour et les Assises de Pathologie organisées sous l’égide de la division française de l’Académie Internationale de Pathologie qui sont très pratiques ».
3- Le congrès Carrefour Pathologie:

Il réunit environ 1400 participants dont 250 techniciens (réunion spécifique le lundi). Il y a un nombre de francophones qui s’accroît d’année en année (150) provenant essentiellement d’Europe (Suisse, Belgique…), Maghreb, Canada-Québec. Pour Carrefour Pathologie 2004, il a été noté 850 pathologistes présents sur les 1600 pathologistes français plus 10% de pathologistes francophones non français (Suisse, Belgique, Canada, Afrique du nord…), 230 assistants et DES en ACP et 287 techniciens d’ACP .

La place du congrès « Carrefour Pathologie » au sein de la FMC de la spécialité a été définie par le comité d’évaluation interne:

« Les deux principaux congrès annuels sont le Carrefour de Pathologie organisé à Paris par la SFP sur une semaine et les Assises de Pathologie organisée en région sous l’égide de division française de l’Académie Internationale de Pathologie sur deux jours. De nombreuses autres réunions s’y ajoutent. Ainsi une enquête menée en 1997 permettait de relever 93 formations spécialisées ou thématisées au cours des années 1995-1996, dont 19 congrès, 17 réunions de Club de pathologie, 6 journées régionales avec histoséminaires et 44 enseignements post-universitaires de pathologie organisés essentiellement par la SFP, la division française de l’Académie Internationale de Pathologie et le Syndicat des anatomo-pathologistes français.

L’objectif principal de Carrefour Pathologie est de réunir une fois par an, en novembre à Paris, les pathologistes français de tous modes d’exercice. Réunion scientifique, de Formation Médicale Continue (FMC) et technologique (exposants), c’est l’occasion de fructueuses rencontres entre les pathologistes, les techniciens d’anatomie pathologique et les industriels.

Le congrès affiche depuis de nombreuses années une volonté de FMC à côté des séances scientifiques. Lors de Carrefour Pathologie 1997, après l’obligation de FMC, un essai d’attribution de points par séance a été lancé mais qui n’a pas été poursuivi en raison de l’absence d’évolution de la politique officielle de FMC. Les textes de toutes les séances et communications ont été publiés à partir de 1996 dans un numéro spécial des Annales de Pathologie, revue officielle de la discipline, numéro distribué aux abonnés mais également à tous les participants du congrès ».
4- Justification de l’évaluation externe du congrès sous l’égide de la FSM :

Il est exprimé par la direction de la SFP un souci d’excellence et de performance. Le processus d’évaluation interne (questionnaires de satisfaction remplis par les participants) n’apparaît pas suffisant pour passer à une nouvelle étape de qualité. L’évaluation externe a été demandée par la SFP pour permettre des améliorations sur le programme de formation de ces journées et les modalités de réalisation des activités.

Le second objectif est de faciliter l’agrément des activités de FMC du Congrès (cadre légal de la « FMC obligatoire »), tout en sachant que cette évaluation organisée actuellement par la FSM n’est pas un accréditation mais une évaluation formative. Rappelons que la campagne d’agrément des organismes de FMC doit être lancée par les Conseils Nationaux en décembre 2006, maintenant que l’arsenal législatif est complet.
5- Justification sociale :

Depuis la loi du 9 août 2004, dans le cadre de la FMC obligatoire, la finalité de la FMC n’est pas seulement l’amélioration des connaissances, mais doit aller jusqu’à l’amélioration des pratiques professionnelles. De plus, la loi du 13 août 2004 rend l’évaluation des pratiques obligatoires pour tous les médecins. La finalité est la même, améliorer les pratiques et la qualité des soins. Clairement, FMC et évaluation sont deux aspects indissociables d’une même démarche et la FMC doit donc de plus en plus intégrer la démarche d’évaluation des pratiques pour répondre à sa finalité. Dans leur procédure commune d’évaluation des congrès, ici Carrefour Pathologie, la Société Française de Pathologie et la FSM doivent garder en tête le caractère incontournable de cette injonction des tutelles.
IV - Analyse globale qualitative du rapport d’évaluation interne
En résumé, le rapport d’évaluation interne rédigé par des membres de la SFP et du comité d’organisation du congrès fait apparaître :

« A/ des points forts :

  • Consignes de fond et de forme données aux responsables des séances et aux orateurs notamment pour l’impact sur les pratiques professionnelles

  • Diversités des thématiques avec essai de regroupement dans le temps

  • Diversité de modalités de séances

  • Publication et accès sur les sites web de la profession des documents

  • Transparence avec les industriels
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconAnnexe 11 composition nominative previsionnelle du comite d’evaluation pour 2010

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconRapport adopté par le comité

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconQuestionnaire a remplir comite :   I structure  club  Comité...

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconRapport final d’évaluation

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconManuel de pathologie externe

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconProgramme concours externe de techniciens de laboratoire

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconConcours externe : professeur territorial d’enseignement artistique, spécialité musique

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe icon1. Aug. Vidal: Traité de pathologie externe et de médecine opératoire....

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconComité scientifique

Rapport du Comité d’ Evaluation Externe iconComité du développement et de la propriété intellectuelle (cdip)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com