Le grand hamster d’alsace








télécharger 14.13 Kb.
titreLe grand hamster d’alsace
date de publication16.05.2017
taille14.13 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > Biología > Documentos
LE GRAND HAMSTER D’ALSACE

Fiche réalisée par Sylvain Bedouet, BTS 1 2009/2010

1. INTRODUCTION

Emblématique de l’alsace, autrefois surnommé la marmotte de Strasbourg, le Hamster commun a presque disparu de France. Hier classé parmi les espèces nuisibles et à ce titre détruit, le petit animal a sévèrement été mis à mal par la monoculture du maïs, réduisant considérablement ses derniers habitats. Depuis 1993, c’est une espèce protégée en France.

2. PRESENTATION DE L’ESPECE

C’est une espèce essentiellement nocturne sauf parfois au printemps. Elle sort le soir au crépuscule. C’est alors un bon moment pour celui qui veut faire des observations de terrain. En été, on peut parfois apercevoir des jeunes sortant la tête du terrier, notamment lorsqu’il fait très chaud. De jour l’animal vit dans le fond de son terrier.

L’Hamster commun a beaucoup d’appellations :

Nom scientifique français : Grand Hamster, Hamster commun, Hamster d’Europe

Appellations anciennes : Marmotte de Strasbourg, Marmotte d’Allemagne

Dialecte Alsacien : Kornferkel

Nom Allemand : Feldhamster, Hamster

Nom latin : Cricetus cricetus

3. SYSTEMATIQUE DE L’ESPECE

Règne : Animal

Embranchement : Vertébré

Classe : Mammifère

Ordre : Rongeur

Famille : Muridé

Genre : Cricetus

Espèce : cricetus

4. DESCRIPTION DE L’ESPECE

-Morphologie : L’adulte atteint un poids de 220 à 460 g pour une longueur de 20 cm pour le corps, et 5 cm pour la queue. Le jeune devient adulte 7 semaines environ après sa naissance. On les différencie physiquement par une queue épaisse et courte, un corps compact, des pattes courtes et larges, des oreilles petites et velues, un estomac à 2 compartiments. Sa fourrure est propice au camouflage, avec un pelage tricolore : blanc et roux dessus et noir en dessous.

-Durée de vie : 2 à 3 ans

5. DIMORPHISME SEXUEL

La seule différence physique que l’on puisse observer entre le mâle et la femelle est que la femelle est un peu plus grosse et au niveau du comportement elle domine le mâle.

6. BIOLOGIE

-Habitat : Il se plait surtout dans les parcelle de luzerne, mais celle-ci disparaissent. Le Grand Hamster d’alsace se rencontre alors dans les cultures céréalières d’hivers, très peu dans le maïs en raison des pratiques culturales effectuées en Alsace (Irrigation). Le terrier du Grand Hamster est assez caractéristique. Il comprend normalement une chambre pour le nid et une ou plusieurs chambres avec des réserves, le tout relié par quelques galeries. Les orifices sont bien ronds, avec un diamètre de 6 à 8 cm. Le terrier descend généralement à la verticale. Par la suite elles sont généralement rebouchées. Les conduits verticaux servent d’entrées et de sorties. En été le terrier a une profondeur généralement inférieure à 1 m. En hiver, le terrier est plus profond (jusqu’à 2 m) pour permettre l’hibernation.

-Nourriture : Elle est essentiellement constituée de végétaux (plus de 80%) et de petits animaux (insectes, escargots, batraciens, rongeurs,…). Le Grand Hamster d’Alsace consomme de nombreuses plantes sauvages telles que le Pied de Coq, la stellaire, la vipérine, diverses graminées… Il s’attaque aux plantes cultivées (choux, maïs, blé, tabac, betteraves,…). Les dégâts aux cultures peuvent devenir notables si il y a une densité importante d’individus.

-Reproduction : Le mâle et la femelle vivent ensemble seulement pendant la période d’accouplement qui a lieu dès la sortie du terrier d’hiver en avril. La femelle mettra bas dans un terrier spécial (5 à 10 ouvertures voir plus). La gestation dure 18-20 jours, il y a 1 à 3 portées de 7 jeunes en moyenne par an. Les jeunes quittent le territoire de la mère après 3-4 semaines.

-Hibernation : Au mois d’octobre, l’animal bouche le trou de son terrier dans lequel il se retire pour hiberner jusqu’en mars. En prévision de l’hiver, il emmagasine en automne des provisions entreposées dans une chambre spécial du terrier. Il dispose ainsi d’une réserve de quelques kilogrammes qu’il consomme lors de ses réveils réguliers. Un individu a besoin de manger environ 1 à 1,5 kg de nourriture pour survivre en hiver.

-Comportement social : Le Grand Hamster est un animal solitaire sauf au moment des amours. Très agressif en dehors de cette période, il chasse tout intrus de son territoire. Son rayon d’action habituel s’étend à quelques dizaines de mètres autour de son gîte.

-Distribution et aire de répartition : C’est à l’origine un animal habitant les steppes de l’Europe centrale et de l’est. En raison du déboisement et de l’extension des terres cultivées, il s’est ensuite acclimaté vers l’ouest de L’Europe. Dans certains pays de l’Europe de l’est la population peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’individus par hectare. Les densités de populations sont fluctuantes pendant l’année, mais aussi selon les années, elles sont donc difficiles à estimer. Elles dépendent des conditions du milieu, du climat et des facteurs humains. Si le Grand Hamster est encore susceptible de pulluler en Europe de l’est, à l’heure actuelle, à l’ouest, les populations sont toutes au seuil de l’extinction. En France, on ne le rencontre que dans la plaine d’Alsace. On dénombre environ 1000 individus situés en majeure partie dans le Bas-Rhin.



7. MENACES ACTUELLES DE L’ESPECE

-La disparition des habitats suite aux modifications des pratiques agricole (monoculture de maïs).

-La régression des surfaces fourragère

-La prédation naturelle

-L’isolement des populations

-L’impact des produits phytosanitaires

-Les destructions volontaires (inondations de terriers) ou involontaires (circulation routière, pratiques agricoles).

-L’urbanisation

8. INDICE DE PRESENCE

Pour estimer les niveaux de population, L’ONCFS a mis au point une méthode, fondée sur le dénombrement des terriers de grands hamsters, qu’ils effectuent à partir de début avril.

9. CONCLUSION

Il faut faire un plan de restauration des populations du hamster commun, en intégrant l’étude des paysages, de veiller à la diversité des cultures et à la mise en place de bandes refuge, d’indemniser systématiquement les exploitants agricoles ayant subit des dégâts par cette espèce,…. C’est la destruction des habitats qui s’avère la 1ere des causes de disparition de l’espèce.

Ayant fait des études sur cette espèce, j’ai désiré vous faire part de connaissances, pour sensibiliser plus de personnes et ainsi apporter plus de soutien au Grand Hamster.

similaire:

Le grand hamster d’alsace iconLe Grand Hamster (Photo G. Baumgart)

Le grand hamster d’alsace iconAvec sa grosse queue touffue et son petit museau de hamster, ce rongeur...

Le grand hamster d’alsace iconSujet alsace : strasbourg p. 2 fait par Otmane 9

Le grand hamster d’alsace icon«Quand le mensonge oblige l’éloignement»
«La Fin du Monde»; c’est-à-dire après le moment où Liz a été obligée de faire croire à Max qu’elle avait couché avec Kyle, pour qu’il...

Le grand hamster d’alsace iconL’homme qui a consacré à la pensée de l’enfant tant de pages et tant...
«L’homme qui a consacré à la pensée de l’enfant tant de pages et tant d’observations minutieuses, celui que l’on considère unanimement...

Le grand hamster d’alsace iconGauche : Élanion à queue blanche. Droite : Grand-duc d’Amérique

Le grand hamster d’alsace iconGauche: Élanion à queue blanche Droite: Grand-duc d’Amérique

Le grand hamster d’alsace iconAvertissement à ceux qui entendent (danger de négliger un si grand salut) 2;1-4

Le grand hamster d’alsace iconAnglais 1 grand cahier de 200 pages à diviser en 2 parties (cours/exercices)

Le grand hamster d’alsace icon«Requins : au-delà du malentendu»
«Les dents de la mer» n’a pas vraiment contribué à sensibiliser le grand public à la protection de cette espèce…








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com